La Petite Marie Reviens Me Voir Avec Son Amie Charlotte

Ce mardi 5 janvier 2021, la petite Marie (nom d'emprunt afin de respecter l'anonymat de cette jeune infirmière de 24 ans qui s'est occupé de moi pendant environ 6 mois suite à plusieurs AVC et qui est passée me rendre visite le 30 décembre à mon domicile (voir mon histoire postée sur le site) est revenue comme promis avec une amie a elle (bisexuelle également. si le 30 décembre, il a fallut oser et construire notre première relation sexuelle, c'était chose plus facile ce 5 janvier car le décor était planté à l'avance, elle m'avait bien informée qu'elle reviendrait avec une amie (une soit disant très coquine. après avoir reçu son SMS me prévenant qu'elle passerait en début de matinée, j'étais quand même très surpris qu'elle tienne parole, mais j'ai de suite pris son texto très au sérieux, me préparant pour cette nouvelle venue.


j'étais très impatient de les recevoir car la petite Marie m'avait prévenu que son amie était une véritable bombe jeune elle aussi, très belle et très coquine. j'informais donc ma kinési thérapeute chez qui je suis une rééducation de la main gauche, que j'ai rencontré une obligation qui va m'empêcher d'être présent comme prévu ( la rééducation c'est bien....mais le plaisir de la chair, c'est mieux.

Il est 8h30 et la visite est prévue à 9 h00, plus qu'une demi/heure à attendre pour rencontrer ces demoiselles, je bande d'avance, 2 infirmières seront bientôt présentes ce et le coeur fait boum boum, la tension arterielle relevée est de 22/14 beaucoup trop élevée malgré mon traitement contre l'hypertension, mais bon 2 infirmières seront bientôt présentes pour s'occuper de moi...

Il est un peu tôt pour boire du Monbazillac, donc, je prépare du décaféiné pour recevoir ces charmantes filles... mais le café aura bien le temps de refroidir...il est 9h30 et personne n'est encore là, je me demande si ce n'est finalement pas un lapin qu'elles m'ont posé. 30 minutes de retard, retard que je ne supporte pas car moi, je m'attache à être très ponctuel à mes rendez-vous, il me faut même être à l'avance sinon, j'ai l'impression d'être en retard.

.

j'envoie donc un texto à la petite Marie pour m'enquérir de la situation, c'est son amie qui me répond étant passagère de la voiture, elle me fait savoir, qu'elles ont été obligées de gratter un parebrise gelée... perdant beaucoup de temps, elle sernt bien là, d'ici 15 minutes.

Me voila rassuré et très heureux cette arrivée presque immédiate, ce n'était pas un lapin



Je contrôle encore ma tension arterielle et le tensiomètre affiche 24/12, mince, elle monte encore au lieu de redescendre, il faut savoir qu'une bonne tension est en moyenne située à 12/8, ce qui m'inquiète un peu...

Quand la sonnette du portillon retentit, je suis un homme heureux mais le coeur "tape" encore plus, il ne me faudra que 20 secondes pour traverser le jardin et ouvrir le portillon, et en effet, ca caille grave dehors avec une température négative de moins trois, si je connais la beauté de la petite Marie, je suis émerveillé par la beauté de son amie et je ne regarde qu'elle....la petite Marie me tape sur l'épaule et me dit" je suis là moi aussi..." C'est en respectant le gestes barrières que je leur fais un bisou virtuel de la main et nous rentrons nous mettre au chaud.

les tasses de déca seront vite placées au four micro onde et servies sur la petite table de salon, j'ai la seule main valide qui tremble et renverse maladroitement un peu de café.

je me positionne maintenant sur le canapé, intelligemment placé entre les filles et je leur fais part de ma tension élevée, elles la vérifieront après 15 minutes d'inactivité de ma part

Verdict, 22/14 elles me conseilles donc de prendre un demi cachet de plus. mais moi je n'ai envie que d'une chose, c'est de passer à l'acte, mais la petite Marie me demande de montrer à Charlotte son amie (nouveau nom d'emprunt) les photos des 2 lesbiennes que j'avais photographiées et qu'elle avait visualisé sur mon écran de 24 pouces, involontairement laissé allumé lors de sa première visite.
Normalement un photographe ne montre jamais ce genre de photos à d'autres personnes sans le consentement des personnes se trouvant sur les photos mais après une courte hésitation, je me dis que c'est peut être le moyen d'entrer dans le vif du sujet, de les exciter et de passer à l'acte.

j'ouvre donc le dossier caché contenant les photos et préfère plutôt lancer une vidéo des 2 lesbiennes en action plutôt qu'un fichier fixe.

La petite Marie et Charlotte regarde les deux filles de la vidéo se lécher et jouer avec leurs doigts pénétrant.

Charlotte regarde la vidéo et commence à se caresser à travers son pantalon, la petite Marie la colle et lui roule un patin en lui caressant la chatte, puis elle lui redescend le pantalon, faisant apparaitre un petit string sexy rouge, puis s'agenouille et lui bouffe la chatte la pénètre avec la langue

Charlotte se relève maintenant, s'approche de moi et m'embrasse pour me faire goutter le nectar d'abricot de la petite Marie, je me régale de ce jus de chatte car la petite Marie mouille énormément... presque une femme fontaine mais bravo pour les gestes barrières...chapeau pour une infirmière. elle me caresse maintenant la bite à travers mon jeans et demande à Charlotte de venir toucher cette raideur, elle obéit, s'agenouille devant moi et sort un peu maladroitement ma bite, je bande comme un fou, le gland totalement découvert et gonflé je bande gros, puis la petite Marie la rejoint et ma queue bien raide est maintenant coincée entre leurs bouches qui vont et viennent, discrètement je réalise une photo avec mon smartphone mais sera vite repéré avec le bruit de la photo.....

c'est juste un petit cadeau pour vous remercier leur dis-je....ca passe, puis réalise ensuite une petite et courte vidéo, pas de bruit venant de l'appareil, ca passe encore

Puis je les invites à passer dans la chambre, je suis excité comme jamais aprés cette fellation à deux bouches.

Maintenant allongé sur le lit, les deux déesses du sexe s'amusent avec ma bite, cette dernière passe d'une bouche à l'autre, les regard provocateurs de Charlotte et de la petite Marie m'excitent gravement et il faut que j'arrête de les regarder pour ne pas jouir trop vite, puis je demande à la petite Marie de remonter un peu et de s'asseoir sur moi pour la lécher, elle obéit et place sa chatte toute coulante au dessus de mon visage, je déplace un peu ma tête pour mieux prendre ses lèvres qui sont grandes dans ma bouche, je récupère en même temps son foutre qui coule toujours, j'en profite pour la sodomiser avec mon doigt, son trou s'élargit au fur et à mesure et c'est maintenant 2 doigts qui peuvent entrer dans son petit trou,

Charlotte en a profité pour s'empaler sur ma queue, elle se retrouve face à la petite Marie et lui roule encore un patin, j'adore.
..Je découvre une Charlotte qui crie beaucoup, plus encore que la petite Marie, pourtant trés bavarde et expressive dans le plaisir.

Dans ma tête, je n'arrive pas a imaginer que deux si belle et jeunes femmes sont sur moi et me baisent, oui ce sont elles qui me baisent et pas le contraire. Comment deux petites cochonnes de 24 et 27 ans peuvent-elles s'occuper de la sorte, d'un vieux crouton et cochon de 51 ans comme moi.

La longue hospitalisation qui m'a fait rencontrer la petite Marie a été miraculeuse car je suis revenu de la mort à deux reprises, il doit y avoir un peu de dieux en moi pour être si chanceux. Charlotte se dégage maintenant de ma queue bien raide et la petite Marie en profite pour prendre à nouveau ma grosse queue dans sa bouche, vite rejointe par Charlotte, ce sera encore une fellation à deux bouches mais je suis vraiment trop excité et ne peux plus tenir, je vais jouir et j'averti la petite Marie que je vais tout lâcher mon sperme en lui tapant doucement sur la tête, je soulève mes hanches pour mieux tendre ma bite et je lâche la purée dans la bouche de la petite Marie et refile mon sperme dans celle de Charlotte, qui lui refile à nouveau, mon sperme véhiculera plusieurs fois de bouche en bouche. puis c 'est la petite Marie qui finira par refiler mon sperme dans ma bouche, une pratique qu'elle adore et qu'elle surnomme "son extra"

Avec quelques heures de recul je constate que je n'est pas été à la hauteur...en effet, j'ai joui trop vite et je n'ai pas pratiqué de sodomie, surtout sur Charlotte qui a un très petit cul car elle ne fait qu'une cinquantaine de kilos....je ne lui ai pas non plus mangé sa chatte pour gouter son jus de femme....mais difficile de tout faire en seulement 1h30 minutes

Mais bon, comment se retenir avec 2 bombes comme ca?? moi je n'y suis pas arrivé.Ce mardi 5 janvier 2021, la petite Marie (nom d'emprunt afin de respecter l'anonymat de cette jeune infirmière de 24 ans qui s'est occupé de moi pendant environ 6 mois suite à plusieurs AVC et qui est passée me rendre visite le 30 décembre à mon domicile (voir mon histoire postée sur le site) est revenue comme promis avec une amie a elle (bisexuelle également.
si le 30 décembre, il a fallut oser et construire notre première relation sexuelle, c'était chose plus facile ce 5 janvier car le décor était planté à l'avance, elle m'avait bien informée qu'elle reviendrait avec une amie (une soit disant très coquine. après avoir reçu son SMS me prévenant qu'elle passerait en début de matinée, j'étais quand même très surpris qu'elle tienne parole, mais j'ai de suite pris son texto très au sérieux, me préparant pour cette nouvelle venue.


j'étais très impatient de les recevoir car la petite Marie m'avait prévenu que son amie était une véritable bombe jeune elle aussi, très belle et très coquine. j'informais donc ma kinési thérapeute chez qui je suis une rééducation de la main gauche, que j'ai rencontré une obligation qui va m'empêcher d'être présent comme prévu ( la rééducation c'est bien....mais le plaisir de la chair, c'est mieux.

Il est 8h30 et la visite est prévue à 9 h00, plus qu'une demi/heure à attendre pour rencontrer ces demoiselles, je bande d'avance, 2 infirmières seront bientôt présentes ce et le coeur fait boum boum, la tension arterielle relevée est de 22/14 beaucoup trop élevée malgré mon traitement contre l'hypertension, mais bon 2 infirmières seront bientôt présentes pour s'occuper de moi...

Il est un peu tôt pour boire du Monbazillac, donc, je prépare du décaféiné pour recevoir ces charmantes filles... mais le café aura bien le temps de refroidir...il est 9h30 et personne n'est encore là, je me demande si ce n'est finalement pas un lapin qu'elles m'ont posé. 30 minutes de retard, retard que je ne supporte pas car moi, je m'attache à être très ponctuel à mes rendez-vous, il me faut même être à l'avance sinon, j'ai l'impression d'être en retard..

j'envoie donc un texto à la petite Marie pour m'enquérir de la situation, c'est son amie qui me répond étant passagère de la voiture, elle me fait savoir, qu'elles ont été obligées de gratter un parebrise gelée... perdant beaucoup de temps, elle sernt bien là, d'ici 15 minutes.

Me voila rassuré et très heureux cette arrivée presque immédiate, ce n'était pas un lapin



Je contrôle encore ma tension arterielle et le tensiomètre affiche 24/12, mince, elle monte encore au lieu de redescendre, il faut savoir qu'une bonne tension est en moyenne située à 12/8, ce qui m'inquiète un peu...

Quand la sonnette du portillon retentit, je suis un homme heureux mais le coeur "tape" encore plus, il ne me faudra que 20 secondes pour traverser le jardin et ouvrir le portillon, et en effet, ca caille grave dehors avec une température négative de moins trois, si je connais la beauté de la petite Marie, je suis émerveillé par la beauté de son amie et je ne regarde qu'elle....la petite Marie me tape sur l'épaule et me dit" je suis là moi aussi..." C'est en respectant le gestes barrières que je leur fais un bisou virtuel de la main et nous rentrons nous mettre au chaud.

les tasses de déca seront vite placées au four micro onde et servies sur la petite table de salon, j'ai la seule main valide qui tremble et renverse maladroitement un peu de café.

je me positionne maintenant sur le canapé, intelligemment placé entre les filles et je leur fais part de ma tension élevée, elles la vérifieront après 15 minutes d'inactivité de ma part

Verdict, 22/14 elles me conseilles donc de prendre un demi cachet de plus. mais moi je n'ai envie que d'une chose, c'est de passer à l'acte, mais la petite Marie me demande de montrer à Charlotte son amie (nouveau nom d'emprunt) les photos des 2 lesbiennes que j'avais photographiées et qu'elle avait visualisé sur mon écran de 24 pouces, involontairement laissé allumé lors de sa première visite. Normalement un photographe ne montre jamais ce genre de photos à d'autres personnes sans le consentement des personnes se trouvant sur les photos mais après une courte hésitation, je me dis que c'est peut être le moyen d'entrer dans le vif du sujet, de les exciter et de passer à l'acte.

j'ouvre donc le dossier caché contenant les photos et préfère plutôt lancer une vidéo des 2 lesbiennes en action plutôt qu'un fichier fixe.

La petite Marie et Charlotte regarde les deux filles de la vidéo se lécher et jouer avec leurs doigts pénétrant.

Charlotte regarde la vidéo et commence à se caresser à travers son pantalon, la petite Marie la colle et lui roule un patin en lui caressant la chatte, puis elle lui redescend le pantalon, faisant apparaitre un petit string sexy rouge, puis s'agenouille et lui bouffe la chatte la pénètre avec la langue

Charlotte se relève maintenant, s'approche de moi et m'embrasse pour me faire goutter le nectar d'abricot de la petite Marie, je me régale de ce jus de chatte car la petite Marie mouille énormément... presque une femme fontaine mais bravo pour les gestes barrières...chapeau pour une infirmière. elle me caresse maintenant la bite à travers mon jeans et demande à Charlotte de venir toucher cette raideur, elle obéit, s'agenouille devant moi et sort un peu maladroitement ma bite, je bande comme un fou, le gland totalement découvert et gonflé je bande gros, puis la petite Marie la rejoint et ma queue bien raide est maintenant coincée entre leurs bouches qui vont et viennent, discrètement je réalise une photo avec mon smartphone mais sera vite repéré avec le bruit de la photo.....

c'est juste un petit cadeau pour vous remercier leur dis-je....ca passe, puis réalise ensuite une petite et courte vidéo, pas de bruit venant de l'appareil, ca passe encore

Puis je les invites à passer dans la chambre, je suis excité comme jamais aprés cette fellation à deux bouches.

Maintenant allongé sur le lit, les deux déesses du sexe s'amusent avec ma bite, cette dernière passe d'une bouche à l'autre, les regard provocateurs de Charlotte et de la petite Marie m'excitent gravement et il faut que j'arrête de les regarder pour ne pas jouir trop vite, puis je demande à la petite Marie de remonter un peu et de s'asseoir sur moi pour la lécher, elle obéit et place sa chatte toute coulante au dessus de mon visage, je déplace un peu ma tête pour mieux prendre ses lèvres qui sont grandes dans ma bouche, je récupère en même temps son foutre qui coule toujours, j'en profite pour la sodomiser avec mon doigt, son trou s'élargit au fur et à mesure et c'est maintenant 2 doigts qui peuvent entrer dans son petit trou,

Charlotte en a profité pour s'empaler sur ma queue, elle se retrouve face à la petite Marie et lui roule encore un patin, j'adore...Je découvre une Charlotte qui crie beaucoup, plus encore que la petite Marie, pourtant trés bavarde et expressive dans le plaisir.

Dans ma tête, je n'arrive pas a imaginer que deux si belle et jeunes femmes sont sur moi et me baisent, oui ce sont elles qui me baisent et pas le contraire. Comment deux petites cochonnes de 24 et 27 ans peuvent-elles s'occuper de la sorte, d'un vieux crouton et cochon de 51 ans comme moi.

La longue hospitalisation qui m'a fait rencontrer la petite Marie a été miraculeuse car je suis revenu de la mort à deux reprises, il doit y avoir un peu de dieux en moi pour être si chanceux. Charlotte se dégage maintenant de ma queue bien raide et la petite Marie en profite pour prendre à nouveau ma grosse queue dans sa bouche, vite rejointe par Charlotte, ce sera encore une fellation à deux bouches mais je suis vraiment trop excité et ne peux plus tenir, je vais jouir et j'averti la petite Marie que je vais tout lâcher mon sperme en lui tapant doucement sur la tête, je soulève mes hanches pour mieux tendre ma bite et je lâche la purée dans la bouche de la petite Marie et refile mon sperme dans celle de Charlotte, qui lui refile à nouveau, mon sperme véhiculera plusieurs fois de bouche en bouche. puis c 'est la petite Marie qui finira par refiler mon sperme dans ma bouche, une pratique qu'elle adore et qu'elle surnomme "son extra"

Avec quelques heures de recul je constate que je n'est pas été à la hauteur...en effet, j'ai joui trop vite et je n'ai pas pratiqué de sodomie, surtout sur Charlotte qui a un très petit cul car elle ne fait qu'une cinquantaine de kilos....je ne lui ai pas non plus mangé sa chatte pour gouter son jus de femme....mais difficile de tout faire en seulement 1h30 minutes

Mais bon, comment se retenir avec 2 bombes comme ca?? moi je n'y suis pas arrivé.

un peu fatigué je n'ai pas pris le temps de taper à la main cette histoire, je me suis enregistré et converti automatiquement le fichier vocal en texte PDF, rectifiant juste quelques erreurs faite par le logiciel de conversion.

En partant, la petite Marie m'a promis de revenir..., je lui ai simplement demandé, d'attendre un peu quelques temps car je me suis quand même fait un peu mal au bras gauche, celui qui a souffert durant mes AVC

Quel moment de bonheur quand même, faire l'amour à deux femmes en même temps, c'est quand même une première pour moi. en fin de matinée et lors d'une conversation téléphonique, la petite Marie se révèlera non surprise, quand je lui ai avoué que j'étais également bisexuel....pourquoi pas bientôt, une nouvelle relation elle et moi avec un deuxième hommes, peut être car il n'est pas évident que je puisse faire une fellation à un homme devant elle. Merci d'avoir fait lecture de cette histoire, mon histoire... ma renaissance..

un peu fatigué je n'ai pas pris le temps de taper à la main cette histoire, je me suis enregistré et converti automatiquement le fichier vocal en texte PDF, rectifiant juste quelques erreurs faite par le logiciel de conversion.

En partant, la petite Marie m'a promis de revenir..., je lui ai simplement demandé, d'attendre un peu quelques temps car je me suis quand même fait un peu mal au bras gauche, celui qui a souffert durant mes AVC

Quel moment de bonheur quand même, faire l'amour à deux femmes en même temps, c'est quand même une première pour moi. en fin de matinée et lors d'une conversation téléphonique, la petite Marie se révèlera non surprise, quand je lui ai avoué que j'étais également bisexuel....pourquoi pas bientôt, une nouvelle relation elle et moi avec un deuxième hommes, peut être car il n'est pas évident que je puisse faire une fellation à un homme devant elle. Merci d'avoir fait lecture de cette histoire, mon histoire... ma renaissance..

Comments:

No comments!

Please sign up or log in to post a comment!