Fantasme 1

J'arrive chez lui, il ne m'entend pas, il dort en me tournant le dos. Je me demande si il est en pyjamas, en caleçon ou si il a enfin accédé a ma requête. Je l'imagine nu sous sa couverture. M'attend il ? Est-il autant en manque que moi ? Trop de questions se bousculent dans ma tête, je me déshabille, ne garde que mes dessous ; je me glisse dans le lit tout a côté de lui. Son corps est chaud, rassurant. Je passe mon bras autour de lui, promène ma main sur son torse, son ventre ; a ma déception, il n'est pas nu, j'aurais aimé qu'il soit totalement offert a moi que je puisse juger de son excitation et voir l'effet que lui font mes caresses.
Il se réveille tout doucement, je me serre contre lui pour qu'il se rende conte que je ne porte rien ou presque. Il se retourne avec un râle de plaisir. Je lui laisse la place de se mettre sur le dos, puis m'allonge sur lui. Ses mains se baladent sur mon dos, il dégrafe mon soutien-gorge, j'approche mon sein de sa bouche il le lèche, puis le suce son autre main est entrain de titiller mon second mamelon. Il m’excite trop, il me connaît par cœur. Je lui enlève son caleçon commence a le branler allongé contre lui avec sa main qui recommence a pincer mes ptit seins. Je redescend vers sa bite, lèche ses couilles, puis remonte le long de sa verge. Je vais cherche un bisou pour me faire récompenser et voir si il est totalement sous mon emprise.
Je prend son gland dans ma bouche je le suce, l'aspire, tout en regardant mon son propriétaire dans les yeux ; je commence a le branler tout en le continuant a jouer avec son gland à l'aide de ma langue et de mes lèvres. Je lui fait des bisous, le lèche, le suce. Il appuie sur ma tête, je descend le long de sa bite, elle est trop longue je ne peux la prendre en entier dans ma bouche. Je fais des vas et viens dessus avec ma bouche. Il commencer a caresser ma chatte à passer un doigts dessus pour voir qu'elle est toute humide, il me met un doigts, puis deux, cela me fais accélérer les mouvements sur sa bite.

Je ni tient plus, 1e me redresse enlève mon string et viens m’empaler sur sa bite d'un seul cou. Que j'aime l'avoir bien au fond, ce qu'elle m'a manquée, je ne veux pas quelle sorte, jamais. Je bouge sur sa queue sans soulever mon corps pour bien la sentir. Il perd patiente, il me prend par les hanches et me soulève, il me fait monter et descendre tout du long de son membre bien gris, bien dur. Je reprend le contrôle, je me penche en avant, je fais des mouvements rapides, que j'aime sentir mon clitoris frotter contre son bas-ventre et sa bite bouger rapidement dans ma chatte.
Cela me fait trop de bien c'est de plus en plus dur de garder ce mouvement sans perdre les pédales, je m'allonge sur lui pour pouvoir me détendre. Il n'aime pas cette position, il me fais basculer sur le coté, sa bite ressors c'est de la torture, je veux qu'elle revienne, il le sait il en profite. Il fait se promener son gland à l'entrée de ma chatte puis rentre tout doucement, il me baise en missionnaire avec de bons cous biens rapide, je sens ses couilles contre moi quand il est bien au fond. Je m'accroche a lui mes mains sont sur son dos elles le serrent pour que plus jamais il ne s’arrête.
Il ressors se met a genoux devant moi, il veut me prendre en levrette, sa bite est là devant mes yeux toute tendue, je ne résiste pas je suis attirée par une force invisible, avant que j'ai eu le temps de réagir ma bouche est autour de son gland a le sucer comme si je ne l'avait pas vue depuis des mois, comme si il allait disparaître. Il me laisse faire puis recommence a me demander de me mettre a quatre pattes, je lui obéis a regret, mais sitôt sa bite rentrée je ne pense plus, je profite, mains mains vont attraper les siennes, à force que tire sur ses poignets il pose son torse sur mon dos, il est chaud que j'aime cette sensation. Je m'allonge, je lui demande de me prendre sur le coter de dos tout en malaxant mon seins avec sa main ; je fais rentrer sa bite dans mon minou, il commence les mouvements, je prend sa main et la pose sur mon seins l'aide à prendre le rythme que je désire, puis ma main va chercher sa tête et l'approche de mon cou.
C'est trop bon, je ne suis plus mettre de moi, je me tourne vers lui et cherche sa bouche je veux des bisous, il m'en faut pour pouvoir m'abandonner complètement.
Il ressors de ma chatte pour que je puisse prendre sa bite dans sa bouche et avaler sa semance, délicieusement salée.
Je me rallonge tout contre lui et le laisse récupérer en espérant recommencer, dans l'heure.

Comments:

No comments!

Please sign up or log in to post a comment!